Parqueteur - Fiche métier : formation, tâches et compétences

Parqueteur - Définition et fiche métier

Parqueteur - fiche métier, définition et description de poste

Le parqueteur est un artisan expert dans la fourniture et la pose de parquets, un revêtement de sol composé de lattes de bois, adapté aussi bien à l'intérieur (maisons, bureaux, mais aussi structures sportives) qu'à l'extérieur (par exemple les abords des piscines). Le parqueteur peut également s'occuper de la réparation et de la restauration de parquets anciens.

Le parquet peut être en bois massif, contrecollé ou stratifié, et il se présente sous forme de lattes de taille et épaisseur variable. Les types de bois utilisés pour le parquet sont nombreux, et ils se distinguent traditionnellement en bois foncés, rouges, bruns et clairs. Parmi les bois les plus répandus figurent le rouvre, le noyer, le merisier, le wengé et le teck.

Voyons plus en détail de quoi s'occupe un chargé de la pose du parquet :

En premier lieu, le parqueteur effectue une visite des lieux et analyse la surface à recouvrir de parquet : il prend les mesures, évalue l'état du sol présent et définit, avec le client, les détails du travail à effectuer.

S'il s'agit d'une nouvelle construction, il vérifie que la chape soit posée de manière homogène et qu'elle soit sèche.

Le parqueteur fournit également au client des conseils quant au type de parquet à utiliser, à la couleur et au schéma de pose le plus adapté pour valoriser l'espace.

Après cette analyse préliminaire, le parqueteur calcule la quantité de lattes, de matériel et de jours de travail nécessaires à la réalisation, et il dresse une estimation des frais. Il rédige alors un devis qu'il transmet au client ou à l'entreprise pour laquelle il travaille.

Après l'approbation du devis, le chargé de la pose du parquet définit un plan de travail, qui comprend les temps de pose et de séchage, puis commence la préparation de la surface pour la pose du parquet.

Dans certains cas il faut retirer le revêtement précédent (comme le PVC, le linoleum ou la moquette), tandis que dans d'autres cas le parquet peut être posé sur la surface existante (si elle est en céramique, marbre ou pierre), mais celle-ci doit être nettoyée soigneusement, lissée et rendue uniforme.

La phase de pose du parquet commence alors. Les techniques de pose varient en fonction du type de bois utilisé et des caractéristiques de la surface :

Parqueteur - compétences clés
  • Pose collée, à l'aide de colles spéciales qui sont appliquées par des mouvements circulaires
  • Pose flottante : le revêtement en bois est posé sur une couche isolante spéciale, et les lattes sont collées ou imbriquées les unes aux autres
  • Pose clouée : il s'agit du type de pose traditionnelle, généralement peu répandue et utilisée pour le parquet en bois massif

Le parqueteur taille les lattes de bois à l'aide de scies, scies à bois, découpeuses, grignoteuses, afin de les adapter aux dimensions et à la forme de la pièce, puis il les dispose au sol en suivant le schéma de pose choisi avec le client.

Les schémas de pose les plus communs sont les suivants : en chevrons (un classique, qui prévoit la pose des lattes en décalé), à joints perdus, à bâtons rompus et autres motifs particuliers, qui reproduisent des formes géométriques, comme des carrés et des hexagones.

Quelques jours après la pose, le parqueteur procède au polissage, également appelé ponçage, à l'aide d'une ponceuse à parquet équipée d'outils abrasifs. Ce procédé permet d'éliminer les dénivelés et génère une grande quantité de poussière, qui doit être éliminée soigneusement avant d'effectuer la finition du parquet.

La dernière phase du travail est la finition, vitrifiée, huilée ou cirée. La vitrification du parquet est un procédé très répandu, qui garantit une meilleure résistance du sol dans le temps et améliore son aspect esthétique.

Durant les phases de polissage et de vernissage, le parqueteur doit porter un masque de protection des yeux et de la bouche, afin d'éviter l'ingérer des poussières fines et d'inhaler des substances nocives.

Au terme du travail, le parqueteur donne au client des conseils pour le nettoyage et l'entretien du parquet, ainsi que des indications sur les produits spécifiques à utiliser.

Mais le parqueteur ne s'occupe pas uniquement de la pose du parquet : il est souvent contacté pour rénover des parquets anciens, restaurer et réparer des parquets qui se sont soulevés ou qui sont abîmés, pour polir, décaper ou vitrifier un parquet.

Où travaille le parqueteur ?

Le parqueteur travaille comme artisan autonome ou comme employé d'une entreprise de vente et de pose de revêtements de sols en bois.

La plupart de la journée de travail se déroule chez le client, que ce soit pour réaliser de nouveaux parquets ou pour en restaurer des anciens : les caractéristiques demandées au parqueteur sont les capacités manuelles, l'expertise et la bonne résistance physique, car il doit transporter et soulever le bois et le matériel lourd, mais aussi travailler longtemps agenouillé.

Une partie du travail se déroule en revanche dans les locaux de son entreprise : pour fournir des conseils qualifiés et choisir avec le client le type de parquet qu'il souhaite parmi les variétés disponibles.

Autres noms pour cette profession : Poseur Parquet

Emplois similaires : Menuisier Poseur

Ne ratez plus aucune opportunité d'emploi !
Inscrivez votre adresse e-mail et recevez les dernières offres pour : Parqueteur
Service gratuit. Vous pouvez annuler les alertes emails quand vous le souhaitez.

Parqueteur - Tâches et fonctions

Parqueteur - tâches et responsabilités

Les principales fonctions d'un parqueteur sont les suivantes :

  • Effectuer une visite des lieux afin de voir la surface à recouvrir de parquet
  • Donner des conseils quant au type de bois et au schéma de pose à utiliser
  • Dresser un devis des frais et des temps de réalisation
  • Préparer un plan de pose du parquet
  • Poser le parquet en suivant le schéma établi
  • Effectuer le ponçage du revêtement en bois
  • Effectuer les finitions (comme le vernissage du parquet)
  • Remplacer et rénover les parquets anciens

Comment devenir parqueteur ? Formation et qualités requises

Formation Parqueteur

La formation de base pour devenir parqueteur est le MC parqueteur (niveau CAP) qui se prépare en un an. Toutefois, il s'agit d'un métier qui peut s'apprendre en autodidacte, par le biais d'un contrat de professionnalisation dans une entreprise spécialisée.

Les artisans du bâtiment ou artisans du bois peuvent également se reconvertir et devenir parqueteurs.

Les exigences fondamentales pour travailler comme parqueteur sont les capacités manuelles et l'expérience, que l'on acquiert à travers une période d'apprentissage chez les artisans et dans les entreprises qui s'occupent de pose de parquet.

L'apprenti a ainsi la possibilité d'apprendre tous les secrets du métier aux côtés d'artisans spécialisés qui comptent des années d'expérience : le choix des essences, les techniques et les géométries de pose, les finitions, les façonnages, les produits pour une bonne pose et l'entretien des sols en bois.

La période d'apprentissage sert également à s'exercer à l'utilisation des instruments du métier : hygromètres, colles, cloueuses, polisseuses et instruments de coupe aiguisés et précis qui permettent de modifier les dimensions des lattes du parquet.

Compétences d'un parqueteur

Les principales compétences dont un parqueteur doit disposer sont les suivantes :

  • Compétences dans la pose, le ponçage et la finition du parquet
  • Compétences dans l'entretien et le traitement des sols en bois
  • Compétences dans la restauration et la rénovation des parquets anciens
  • Maîtrise des instruments et outils du métier
  • Capacité de lecture des instructions de travail
  • Excellentes capacités manuelles et de précision
  • Précision et attention à l'égard des détails
  • Résistance physique
  • Capacité de travailler de manière autonome
  • Capacités de communication de manière professionnelle avec les clients
  • Flexibilité et disponibilité à faire des déplacements

Parqueteur - Débouchés et carrière

Évolution de carrière - Parqueteur

L'entrée dans le monde du travail se fait à travers une période d'apprentissage, afin de faire de l'expérience sur le terrain. Toutefois, devenir parqueteur est une option de carrière intéressante pour les maçons, menuisiers, carreleurs et poseurs de sol qui souhaitent se spécialiser dans la pose de revêtements en bois et améliorer ainsi leurs perspectives professionnelles.

Un poseur de parquet professionnel peut approfondir ses connaissances afin de se spécialiser dans des ouvrages spécifiques comme les traitements spéciaux du parquet (décapage, brossage, blanchissage, rabotage manuel, etc.) ou dans la rénovation ou la réparation de parquets anciens.

Il peut aussi développer ses compétences dans le travail du bois en général et devenir expert dans d'autres travaux de menuiserie : revêtement en bois des escaliers, murs et plafonds, restauration de meubles en bois, boiseries.

Un parqueteur expérimenté peut également accéder à des rôles à plus grandes responsabilités (par exemple comme chef d'équipe d'un groupe d'artisans) ou décider d'ouvrir sa propre activité ou son atelier du parquet et s'occuper de la pose et de la réalisation de parquets en tant qu'artisan autonome.

Enfin, il peut choisir de travailler comme conseiller commercial et vendeur pour les entreprises qui produisent et vendent des parquets.

Les principaux attraits du métier de parqueteur

Le métier du parqueteur est adapté aux personnes qui aiment les sols en bois, leur chaleur et leur beauté naturelle, adaptés à tous les styles d'intérieur, qu'ils soient classiques, rustiques ou modernes.

La pose du parquet est presque un art, qui demande d'excellentes capacités manuelles et des compétences techniques spécifiques : un bon parqueteur connaît la différence entre les types de bois, et il sait conseiller lequel choisir, ainsi que le schéma de pose à utiliser pour obtenir un sol résistant et beau du point de vue esthétique.

Il s'agit d'un métier artisanal, fatigant, mais qui donne de grandes satisfactions personnelles et professionnelles : voir le client satisfait du résultat final fait oublier la difficulté et rend fier du travail effectué.

De plus, le parqueteur est un artisan spécialisé relativement recherché et bien payé.

Recevez les offres par email !
Recevez toutes les nouvelles offres d'emploi pour : Parqueteur
Service gratuit. Vous pouvez annuler les alertes emails quand vous le souhaitez.