Kinésithérapeute - Fiche Métier

Kinésithérapeute - Définition et fiche métier

Kinésithérapeute - fiche métier, définition et description de poste

Le kinésithérapeute est l'opérateur sanitaire qui aide les patients de tous âges à développer, garder ou retrouver leurs capacités physiques, motrices et psychomotrices qui ont été compromises par une maladie, un accident ou l'âge.

La kinésithérapie est utilisée dans le domaine médical et socio-sanitaire pour la prévention, le traitement et la rééducation de patients atteints de maladies ou dysfonctions musculo-squelettiques, neurologiques et viscérales.

Les kinésithérapeutes travaillent par exemple avec les patients qui rencontrent des difficultés fonctionnelles dues à des entorses, étirements et fractures, à l'arthrose, l'arthrite, à des accidents du travail ou du sport, des troubles neurologiques tels que la paralysie cérébrale et l'AVG, les lésions du dos et du cou.

Le principal objectif du kinésithérapeute est d'améliorer la qualité de vie de ses patients : il est chargé de réduire la douleur et d'augmenter la flexibilité, la force et les capacités de mouvement des patients, à l'aide de thérapies physiques et de techniques de rééducation.

Que fait un kinésithérapeute ?

Lorsqu'il prend en charge un nouveau patient, le kinésithérapeute dresse avant tout un rapport complet de ses antécédents : il examine son histoire clinique, lit les prescriptions médicales et vérifie toute la documentation médicale pertinente.

Le kinésithérapeute effectue ensuite des examens, évaluations et essais afin de diagnostiquer les capacités physiques et motrices du patient (coordination, posture, force, mobilité), en utilisant des instruments tels que les poutres d'équilibre, marteaux pour les réflexes, instruments pour les essais musculaires, tables pour la thérapie physique.

Après avoir identifié les exigences spécifiques, le kinésithérapeute dresse de manière autonome un programme thérapeutique sur mesure pour chaque patient et effectue le traitement kinésithérapeutique.

Kinésithérapeute - compétences clés

Selon les situations, la thérapie peut être individuelle ou en groupe, et les traitements diffèrent évidemment en fonction du problème sur lequel il est amené à intervenir : les thérapies nécessaires après un AVC ne sont pas les mêmes que celles du traitement de maladies de type orthopédique, comme un accident sportif.

Le kiinéthérapeute peut ensuite effectuer un grand nombre de traitements, exercices et manipulations, dont les suivants :

  • Le massage des tissus mous tels que les muscles, tendons, ligaments et nerfs (massothérapie ou masso-kinésithérapie)
  • La mobilisation et manipulation des muscles et articulations
  • La stimulation électrique afin d'aider la contraction des muscles
  • Le réchauffement de certaines régions du corps afin d'augmenter la circulation du sang
  • Le refroidissement de certaines régions du corps afin de réduire une inflammation

Le kinésithérapeute peut également utiliser des machines pour les thérapies physiques basées sur l'utilisation de champs magnétiques, laser, ultrasons, courant électrique et rayons infrarouges, et utiliser des techniques d'acupuncture et pressothérapie. Il est également compétent dans l'entraînement au mouvement fonctionnel, qui peut comprendre l'utilisation d'équipement tel que les béquilles et les fauteuils roulants.

Il exerce aussi une fonction éducative à l'égard du patient : il lui apprend des exercices de base simples à pratiquer de manière autonome, le stimule à adopter un style de vie sain et actif, l'aide à prévenir de nouveaux troubles. Il fournit son assistance et son aide du point de vue émotif au patient et à sa famille afin de faire face au mieux au processus de récupération.

Le suivi de l'évolution du programme de rééducation et l'évaluation constante des résultats obtenus font partie intégrante des tâches du kinésithérapeute : en l'absence des améliorations attendues, il intervient en modifiant le programme du traitement, en adaptant les traitements prescrits et en proposant de nouvelles thérapies. Il prend note de toutes ces phases dans le dossier clinique du patient, en le mettant constamment à jour, et il consulte les médecins, infirmiers et l'ensemble du personnel sanitaire selon les besoins.

Les kinésithérapeutes ont une vaste gamme de possibilités d'emploi : ils peuvent travailler dans des structures sanitaires et socio-sanitaires telles que les hôpitaux, maisons de repos, cabinets privés, centres médicaux et de rééducation, ou proposer des services d'assistance à domicile. Ils peuvent également être employés dans des centres sportifs, salles de sport et fitness, ou faire partie de l'équipe médico-sanitaire qui suit les athlètes et équipes sportives.

En général, les kinésithérapeutes travaillent au sein d'une équipe multidisciplinaire qui comprend des thérapeutes du travail, orthophonistes, médecins et infirmiers, psychologues et éducateurs.

Il s'agit d'une profession très contraignante du point de vue physique : il faut de la force et de la résistance pour soulever, déplacer et manipuler les patients. Les kinésithérapeutes doivent également avoir des capacités de relations personnelles, afin de communiquer de manière professionnelle avec les patients et leur famille, tout en faisant preuve d'empathie. De plus, comme tous les autres professionnels qui travaillent dans la santé, le kinésithérapeute doit respecter des normes strictes en matière de confidentialité et protection des données sensibles des patients, afin de protéger leur vie privée.

Emplois similaires : Kinésithérapie

Ne ratez plus aucune opportunité d'emploi !
Inscrivez votre adresse e-mail et recevez les dernières offres pour : Kinésithérapeute
Service gratuit. Vous pouvez annuler les alertes emails quand vous le souhaitez.

Kinésithérapeute - Tâches et responsabilités

Kinésithérapeute - tâches et responsabilités

Les principales fonctions d'un kinésithérapeute sont les suivantes :

  • Évaluer le dossier clinique et les capacités motrices des patients qu'il prend en charge
  • Créer des programmes thérapeutiques basés sur le diagnostic et les prescriptions médicales
  • Masser afin de soulager la douleur des tissus mous
  • Mobiliser et manipuler muscles et articulations
  • Effectuer des traitements à l'aide d'appareils de kinésithérapie et rééducation (thérapie laser, électrothérapie, etc.)
  • Faire effectuer des exercices physiques afin de renforcer et augmenter les capacités motrices
  • Expliquer aux patients comment exécuter la thérapie physique de manière indépendante, en corrigeant la posture et les mouvements erronés
  • Motiver le patient, en stimulant sa résistance et l'exercice autonome
  • Aider les patients et leur famille quant à la gestion du processus de récupération
  • Documenter le cours de la thérapie (traitements effectués et progrès obtenus) et mettre à jour la fiche du patient
  • Modifier le programme thérapeutique et, le cas échéant, prescrire de nouveaux traitements

Comment devenir kinésithérapeute ? Formation et exigences requises

Formation Kinésithérapeute

Un diplôme d'Etat est requis pour devenir kinésithérapeute. L'accès à la formation se fait après la première année commune aux études de santé (PACES), la première année de licence en sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS) ou une première année de licence dans le domaine sciences, technologies, santé. Elle permet d'approfondir des matières telles que l'anatomie, la physiologie, biomécanique, pathologie, kinésithérapie, psychomotricité, prothésie. La formation théorique doit ensuite être complétée par l'expérience clinique dans des établissements sanitaires et socio-sanitaires, afin de s'exercer à la pratique de la thérapie physique, des massages et traitements instrumentaux (laser, ultrasons, etc.) et d'apprendre à créer des programmes de traitement et d'entraînement.

Selon les normes en vigueur dans les différents pays, il peut être nécessaire de passer un examen afin de recevoir l'habilitation à la profession de kinésithérapeute.

Au terme de la formation obligatoire, il est important de suivre régulièrement des cours de mise à jour professionnelle afin d'apprendre les nouvelles techniques de rééducation et de connaître les bonnes pratiques du secteur.

Les compétences d'un kinésithérapeute

Les compétences d'un kinésithérapeute sont les suivantes :

  • Connaissance des différentes formes de thérapie physique (manipulation, massothérapie, thérapie posturale, etc.)
  • Connaissance des thérapies instrumentales comme le laser, les ultrasons, la magnétothérapie, etc.
  • Capacité d'appliquer les techniques de soulagement de la douleur
  • Capacité d'exécuter les traitements physiothérapeutiques de manière autonome
  • Force et résistance physique
  • Empathie et prédisposition au contact humain
  • Capacité de travailler dans une équipe multidisciplinaire
  • Flexibilité horaire et disponibilité à travailler par quarts

Kinésithérapeute – Débouchés et carrière

Évolution de carrière - Kinésithérapeute

Les débouchés professionnels d'un kinésithérapeute sont en grande partie liés à la possibilité de se spécialiser, afin de se consacrer de manière spécifique à une certaine catégorie de patients. Les spécialisations les plus répandues sont les suivantes :

  • Kinésithérapeute orthopédique, qui traite des problèmes du système musculo-squelettique
  • Kinésithérapeute cardiopulmonaire, qui soigne les patients atteints de maladies cardiaques et pulmonaires
  • Kinésithérapeute neurologique, qui s'occupe de la rééducation neurologique des patients atteints de maladies telles que l'AVC, sclérose en plaque, maladie de Parkinson, maladie d'Alzheimer, lésions de la moelle épinière
  • Kinésithérapeute gériatrique, qui suit les personnes âgées
  • Kinésithérapeute pédiatrique, qui s'occupe de la thérapie individuelle et de groupe d'enfants
  • Kinésithérapeute sportif, qui travaille avec les athlètes et les sportifs

De plus, un kinésithérapeute peut développer ses capacités professionnelles et suivre des cours pour devenir ostéopathe, opérateur holistique, obtenir des qualifications supplémentaires afin d'appliquer des thérapies spécifiques dans l'eau ou le massage shiatsu, ou encore suivre une formation dans le domaine médico-sanitaire et devenir infirmier.

Les principaux attraits du métier de kinésithérapeute

La principale motivation qui pousse à devenir kinésithérapeute est la possibilité d'aider les personnes à aller mieux. Il s'agit d'une profession très pratique, qui valorise le contact physique et humain entre le thérapeute et le patient. Et c'est justement le contact avec le patient et la capacité d'intervenir afin d'améliorer sa qualité de vie qui figurent parmi les caractéristiques les plus appréciées de ce travail.

L'activité est très variée, et elle est exercée dans un contexte multidisciplinaire qui stimule la croissance professionnelle.

Les offres d'emploi pour les kinésithérapeutes sont nombreuses, sur l'ensemble du territoire : dans les hôpitaux, cliniques privées, cabinets médicaux, centres sportifs et établissements de rééducation.

La grande variété des contextes professionnels et les différentes spécialisations permettent ainsi de développer une carrière de kinésithérapeute selon ses propres inclinations.

Recevez les offres par email !
Recevez toutes les nouvelles offres d'emploi pour : Kinésithérapeute
Service gratuit. Vous pouvez annuler les alertes emails quand vous le souhaitez.