Que fait un chaudronnier ? Travail, compétences, fonctions

Chaudronnier - Définition et fiche métier

Chaudronnier - fiche métier, définition et description de poste

Le chaudronnier s'occupe de l'installation et de l'entretien des chaudières.

Dans un système thermique, la chaudière est l'appareil qui génère la chaleur, où un liquide (en général de l'eau) est chauffé pour générer de l'énergie. Les chaudières sont présentes dans de très nombreux bâtiments, qu'ils soient à usage civil ou industriel : elles sont habituellement construites en acier, fer et cuivre. Le combustible employé pour leur fonctionnement peut être de différents types : il existe des chaudières au gaz (méthane, butane, GPL), au bois, au charbon. Certains types de chaudières fonctionnent à l'électricité (chaudières électriques), et il existe également des générateurs de vapeur qui utilisent l'énergie nucléaire.

Le liquide qui sort de la chaudière, chauffé ou transformé en gaz (dans le cas des générateurs de vapeur), est acheminé via un système de tuyaux et de canalisations et utilisé pour différentes applications, selon qu'il s'agit d'un système thermohydraulique à usage civil ou industriel, comme par exemple :

  • La production d'eau chaude à usage domestique (cuisson des aliments et eau chaude sanitaire)
  • Le chauffage, par le biais de climatisation, chauffage et réfrigération centralisés
  • La génération d'énergie, via des systèmes de turbines actionnées par de la vapeur sous haute pression
  • Les usinages industriels, par exemple dans le domaine textile (teinture et lavage) et dans l'industrie du papier

Que fait un chaudronnier ?

Chaudronnier - compétences clés

Le chaudronnier est surtout chargé du montage, de l'installation et des essais des chaudières. Il ne s'occupe pas uniquement du corps principal de la chaudière, mais aussi des conduits, canalisations et appareils qui y sont reliés, comme les pompes hydrauliques, vannes, raccords, indicateurs de niveau, adoucisseurs, manomètres, thermomètres, thermostats et autres capteurs. Les chaudronniers peuvent également travailler sur d'autres installations, comme les échangeurs de chaleur ou les systèmes de climatisation. Ceux qui s'occupent en revanche du fonctionnement proprement dit de la chaudière ou de la centrale thermique, par exemple en vérifiant la présence de combustible, sont appelés techniciens exploitation chaudière (un métier spécialisé qui n'évolue que dans le domaine industriel).

Les chaudronniers sont chargés de s'assurer que les chaudières fonctionnent correctement, et ils effectuent pour cela leur entretien ordinaire : ils vérifient l'efficacité du système thermique, nettoient les conduits, éliminent les dépôts qui peuvent se former (comme le calcaire ou les dépôts corrosifs), examinent l'étanchéité des vannes et joints, le fonctionnement des thermostats et instruments de mesure et de contrôle, ils relèvent les émissions issues de la combustion.

Ils effectuent également la maintenance extraordinaire en cas de panne : ils analysent l'installation en effectuant un diagnostic afin d'identifier l'origine du dysfonctionnement et remplacent les éléments endommagés ou usés. Ils vérifient ensuite l'efficacité des réparations par le biais d'essais, afin d'assurer la remise en fonction du système dans les meilleurs délais.

Pour exercer son activité, le chaudronnier doit savoir utiliser différents instruments et outils, comme les soudeuses, les pinces de coupe et de pliage des tuyaux, les clés de serrage des tuyaux, les riveteuses et les fileteuses. Les fonctions et les environnements de travail peuvent être dangereux, en premier lieu à cause des températures élevées : pour travailler en toute sécurité, il faut donc que les chaudronniers utilisent toujours les équipements de protection individuels (EPI) tels que les gants, masques, casques, chaussures de sécurité, et suivent les procédures et normes de sécurité au travail.

Un chaudronnier peut travailler dans différents environnements : les sociétés d'installation et d'entretien de chaudières, de production et de vente de chaudières, les entreprises en bâtiment. Il trouve également du travail comme chaudronnier chargé de l'entretien dans les centrales thermiques et les industries. Il peut également travailler en indépendant aux activités d'entretien et d'intervention sur les chaudières de particuliers, par exemple en intervenant sur les chaudières et chauffe-eau, en exerçant les activités qui peuvent être assimilées à celles d'un plombier.

Les déplacements pour installer et entretenir les chaudières chez les clients peuvent être très fréquents, qu'il s'agisse d'installations thermiques industrielles ou domestiques.

Les heures de travail du chaudronnier peuvent varier : s'il travaille dans l'industrie, il travaille généralement sur 2 ou 3 quarts, qui comprennent également les heures de nuit et le weekend, lorsqu'il s'agit d'installations de production à cycle continu. S'il s'occupe d'intervenir chez les particuliers, les heures de travail fixes sont plus communes. Dans tous les cas, l'astreinte demandée en cas de panne imprévue implique une certaine disponibilité à être flexible, y compris en termes d'heures supplémentaires.

Ne ratez plus aucune opportunité d'emploi !
Inscrivez votre adresse e-mail et recevez les dernières offres pour : Chaudronnier
Service gratuit. Vous pouvez annuler les alertes emails quand vous le souhaitez.

Chaudronnier - Tâches et responsabilités

Chaudronnier - tâches et responsabilités

Les fonctions d'un chaudronnier sont les suivantes :

  • Installer et tester les chaudières et installations thermohydrauliques
  • Effectuer les activités d'entretien préventif sur les systèmes thermohydrauliques
  • Intervenir en cas de dysfonctionnement et de panne
  • Effectuer le diagnostic de l'installation afin d'identifier la cause de la panne
  • Effectuer les réparations nécessaires pour remettre l'installation en état de marche
  • Tester le système qu'il a réparé afin de vérifier qu'il fonctionne correctement

Comment devenir chaudronnier : Formation

Formation Chaudronnier

Pour devenir chaudronnier il faut disposer de connaissances approfondies en plomberie, thermodynamique, dynamique des fluides, mécanique, électrotechnique, connaître les matériaux, les techniques et les instruments utilisés pour la construction et l'entretien des chaudières. Les compétences requises peuvent être acquises à travers des diplômes techniques et professionnels, mais aussi des diplômes d'ingénieur (en particulier ingénieur hydraulique).

Toutefois, la capacité manuelle de travailler de manière efficace sur les installations thermiques s'apprend à travers la formation sur le terrain, en travaillant avec du personnel expert sur le lieu de travail.

Selon les normes en vigueur dans les différents pays, un « permis pour la conduction d'installations thermiques » (permis chaudronnier) peut être nécessaire. Son obtention se fait à l'issue d'essais théoriques et pratiques, après une période d'apprentissage. Il peut également exister différents degrés ou niveaux de qualification, qui habilitent au travail sur les chaudières de taille et puissance différentes.

D'autres contextes spécifiques, comme dans le cas des installations chimiques, la présence de produits toxiques ou si des opérations doivent être effectuées à des hauteurs importantes, peuvent demander des habilitations ou certifications spéciales.

Chaudronnier - Compétences et qualités requises

Les offres d'emploi pour chaudronnier demandent les compétences suivantes :

  • Compétences en hydraulique, mécanique et thermotechnique
  • Capacité de lire les plans techniques hydrauliques, électriques et mécaniques
  • Licence officielle pour travailler sur les chaudières (si requise par la législation en vigueur)
  • Compétences en analyse et diagnostic d'installations et systèmes thermohydrauliques
  • Capacités manuelles et sens pratique
  • Précision et autonomie dans l'exécution du travail
  • Force et résistance physique
  • Résolution des problèmes

Carrière et perspectives d'emploi

Évolution de carrière - Chaudronnier

La carrière du chaudronnier commence généralement par un parcours d'apprentissage qui permet d'acquérir les techniques et modalités de montage, manutention et essai des chaudières et installations thermiques.

Après avoir acquis une certaine expérience, un chaudronnier peut se consacrer au domaine industriel ou civil. Dans le second cas, il peut également choisir d'être indépendant, ce qui le porte à effectuer surtout des activités d'inspection, assistance et intervention rapide pour les chaudières et chauffe-eau des particuliers, et ses fonctions sont donc semblables à celles d'un plombier.

Pour ce qui est des chaudronniers industriels, ils peuvent se spécialiser dans le domaine de l'entretien et devenir responsable de l'entretien des systèmes thermiques, ou se concentrer sur les essais, le montage ou la conduction des chaudières, en devenant respectivement testeur, monteur de chaudières, conducteur de générateurs de vapeur ou technicien exploitation chaudière. S'ils travaillent dans une organisation où les heures de travail sont réparties par quarts, ils peuvent obtenir de plus grandes responsabilités en devenant chef d'équipe.

Un chaudronnier peut également devenir concepteur de chaudières, et pour ce faire il dispose généralement d'une formation académique en ingénierie.

Le commerce offre également une possibilité de carrière : en qualité d'agent ou de représentant commercial, il peut utiliser ses connaissances techniques dans le domaine de la thermo-hydraulique pour vendre des chaudières aux particuliers et aux entreprises.

Les principaux attraits du métier de chaudronnier

La profession de chaudronnier permet d'exercer le travail de technicien qualifié, qui est très important pour la bonne installation et le bon entretien des systèmes thermiques, dans le respect des dispositions légales en vigueur en matière d'efficacité énergétique, de sécurité et de protection de l'environnement. Il peut lui être demandé d'intervenir dans des contextes très variés, des habitations aux bâtiments commerciaux et aux usines, aussi bien pour installer des chaudières et systèmes thermiques complexes que pour effectuer des inspections et réparations.

Les différentes pannes et dysfonctionnements permettent également au chaudronnier de résoudre les problèmes grâce à ses capacités et compétences techniques, ce qui rend ce métier stimulant et utile, et permet au chaudronnier de recevoir la juste reconnaissance pour son travail.

Recevez les offres par email !
Recevez toutes les nouvelles offres d'emploi pour : Chaudronnier
Service gratuit. Vous pouvez annuler les alertes emails quand vous le souhaitez.