Travailler comme ambulancier - Fiche métier : formation, fonctions et responsabilités

Ambulancier - Définition et fiche métier

Ambulancier - fiche métier, définition et description de poste

L'ambulancier, conducteur ambulancier ou secouriste-ambulancier, est un expert de la conduite de véhicules de transport d'urgence et de véhicules de secours, généralement d'ambulances et de véhicules sanitaires légers. Il a pour tâche principale de sauver et de transporter à l'hôpital et en clinique des personnes qui ont besoin de soins médicaux.

Mais voyons plus en détail comment se déroule le travail d'un ambulancier :

Lorsqu'un appel d'urgence arrive à la centrale de secours, le conducteur ambulancier reçoit les données, remplit la checklist en indiquant l’état général de l’ambulance qu’il s'apprête à utiliser et trouve le lieu de destination. Il est fondamental que le secouriste-ambulancier reste lucide et rationnel, afin de pouvoir définir le meilleur trajet à suivre et se rendre sur place le plus rapidement possible. Ce processus est souvent automatisé, afin d'optimiser les temps et d'éviter le stress pour l'ambulancier.

Lorsque l'équipe de secours est au complet et qu'elle est montée dans l'ambulance, le conducteur ambulancier est prêt à partir. En fonction de l'urgence et du niveau de priorité (code vert, jaune ou rouge) de l'intervention, l'équipage peut être composé d'un médecin, d'un infirmier, d'un secouriste, d'un bénévole ou d'autre personnel paramédical.

Bien qu'il conduise un véhicule de secours, l'ambulancier doit assurer une conduite sûre et respecter le code de la route. En cas de grande urgence, le secouriste-ambulancier actionne les dispositifs lumineux et sonores d'urgence (gyrophares et sirènes), ce qui lui permet de passer aux feux rouges et de dépasser les limites de vitesse prévues, mais toujours en restant prudent sur la route.

À l'arrivée sur le lieu de l'intervention, le conducteur ambulancier stationne le véhicule de manière sécurisée et dans le respect des autres véhicules, en laissant tourner le moteur, et informe l'équipage qu'il peut descendre de l'ambulance par la porte latérale. Selon les situations, l'ambulancier peut appeler d'autres services de secours, comme la police, les sapeurs-pompiers ou un hélicoptère de secours, mettre en place des mesures d'urgence, prodiguer personnellement les premiers secours.

L'équipe de secours évalue de son côté la situation clinique du patient, sa gravité, et prépare les moyens et instruments nécessaires au secours. Les patients sont généralement transportés à l'hôpital : le conducteur ambulancier participe au secours et aide ses collègues à effectuer les manœuvres préliminaires, à placer le patient sur le brancard et à le stabiliser afin qu'il soit transportable.

Ambulancier - compétences clés

Après avoir mis le patient en sécurité dans l'habitacle sanitaire de l'ambulance, le secouriste-ambulancier se dirige vers l'établissement hospitalier le plus proche. Durant le trajet, il doit assurer une conduite respectueuse du patient et de l'équipage de secours, car des examens préliminaires ou opérations délicates sont souvent effectués dans l'ambulance. L'ambulancier doit donc éviter les accélérations, ralentissements ou freinages brusques et garantir à l'équipe les meilleures conditions possibles, afin qu'elle puisse travailler en toute sécurité.

À son retour à la centrale, le secouriste-ambulancier stationne l'ambulance, remplit le journal de bord du véhicule et la checklist sur l'intervention effectuée, en indiquant le matériel utilisé, l’état général de l’ambulance au terme de l’intervention, les kilomètres parcourus, etc.

Mais ce n'est pas fini :

Le conducteur ambulancier doit également s'occuper de l'entretien ordinaire du véhicule de secours. Après chaque intervention, il participe au nettoyage et à la désinfection de l'habitacle, remplace le matériel consommable utilisé et vérifie que les instruments de l'ambulance sont complets (siège d'évacuation, brancard, civière toile, bombonne d'oxygène, appareils de mesure de la tension, collier cervical, ventilateur pulmonaire, sac à dos de secours, etc.). Il vérifie que la centrale électronique de commande fonctionne correctement, examine les parties mécaniques du véhicule, vérifie la présence des témoins et autres indicateurs afin d'éviter les imprévus à l'intervention suivante.

L'ambulancier est amené à secourir les personnes en des lieux différents (à domicile, dans des lieux publics, sur les autoroutes et les rues en ville, etc.) et pour différentes raisons : accidents de la route, malaises, accidents du travail, attentats, effondrements de bâtiments, incendies, etc. Son intervention est également parfois requise pour transférer un patient en état grave d'un hôpital à l'autre, par exemple pour le soumettre à des interventions ou traitements spécialisés.

Mais il existe également des transports en ambulance non urgents, comme la sortie de l'hôpital de patients en fauteuil roulant ou le transport de personnes âgées ou handicapées qui ont des difficultés motrices.

Les secouristes-ambulanciers travaillent comme employés ou bénévoles pour des centres d'urgence d'hôpitaux et cliniques (publics et privés), pour des sociétés et organismes du domaine du secours sanitaire d'urgence, comme la Croix Rouge nationale et autres associations d'aide publique, ainsi que pour des sociétés qui proposent des services d'ambulances privées pour le transport des malades.

Ils portent un uniforme de secours sanitaire qui permet de les identifier dans toutes les situations et d'être visibles de nuit.

Travailler comme conducteur ambulancier peut être contraignant et stressant : lorsqu'il est en service, l'ambulancier doit savoir garder son sang-froid, contrôler son état d'esprit (anxiété, agitation, inquiétude, peur, insécurité, etc.) et transmettre de la confiance à l'équipage et au patient.

Ne ratez plus aucune opportunité d'emploi !
Inscrivez votre adresse e-mail et recevez les dernières offres pour : Ambulancier
Service gratuit. Vous pouvez annuler les alertes emails quand vous le souhaitez.

Ambulancier - Tâches et fonctions

Ambulancier - tâches et responsabilités

Les principales fonctions d'un conducteur ambulancier sont les suivantes :

  • Prendre en charge les données de l'appel d'urgence
  • Identifier le trajet le plus rapide et conduire l'ambulance jusqu'au lieu de l'intervention
  • Utiliser les dispositifs de signalement (gyrophares et sirènes) en cas d'urgence
  • Stationner l'ambulance en toute sécurité
  • Participer aux premiers secours
  • Conduire l'ambulance à l'hôpital
  • Rédiger un rapport sur l'intervention
  • Nettoyer et désinfecter les instruments et le matériel utilisé durant l'intervention
  • Préparer l'ambulance afin qu'elle soit dans un état optimal pour la prochaine intervention
  • S'occuper de l'entretien ordinaire du véhicule de secours

Comment devenir ambulancier ? Formation et qualités requises

Formation Ambulancier

La première exigence fondamentale pour pouvoir travailler comme conducteur ambulancier est la possession d'un permis de conduire B de plus de trois ans et d'une attestation préfectorale d'aptitude à la conduite d'une ambulance.

Le Diplôme d'État d'Ambulancier (DEA) est obligatoire pour exercer ce métier. La préparation de ce diplôme est assurée par des établissements agréés par le ministère de la Santé et est accessible sur sélection. Un niveau 3ème est suffisant pour se présenter, et une formation aux gestes et soins d'urgence (AFGSU) de niveau 1 préalable est obligatoire.

La formation de secouriste permet d'acquérir les techniques de premiers secours, les procédures à appliquer pour transporter les patients et bien les mettre en place. Ces compétences sont intégrées par des cours spécifiques sur les principes de la conduite en situation d'urgence (régie par des règlementations et normes sur la conduite sécurisée des véhicules de secours) et des travaux pratiques sur l'utilisation des instruments de bord – notamment le clavier qui permet de gérer les différents services du véhicule d'urgence, comme les signaux sonores et visuels, mais aussi l'éclairage, le chauffage, l'alimentation électrique des appareils d'assistance médicale.

Compétences d'un ambulancier

Les principales compétences et caractéristiques dont un secouriste-ambulancier doit disposer sont les suivantes :

  • Capacité de conduite sécurisée et prudente en situation d'urgence
  • Connaissance des normes de premiers secours
  • Connaissance de l'ambulance et des instruments fournis
  • Calme et sang-froid
  • Grand sens de responsabilité à l'égard du patient et de l'équipage
  • Bonne vue, même en conditions difficiles
  • Capacité de concentration et d'attention
  • Excellentes capacités de gestion du stress
  • Résistance physique et psychologique
  • Disponibilité au travail 24h/24, 7j/7

Ambulancier - Débouchés et carrière

Évolution de carrière - Ambulancier

Les personnes qui décident d'entreprendre la profession d'ambulancier commencent généralement comme bénévole des secours à la Croix-Rouge ou dans d'autres associations d'assistance médicale d'urgence. Les années d'expérience en tant que secouriste ambulancier bénévole permettent ensuite d'accéder plus facilement aux sélections qui donnent accès à la préparation du DEA.

Il existe différents rôles au sein de l'équipage d'une ambulance, attribués selon l'ancienneté ou les qualifications supplémentaires : outre le rôle de conducteur ambulancier, il existe par exemple le secouriste DAE (apte à utiliser un défibrillateur automatisé externe), le secouriste chef de service ou team leader, qui coordonne l'ensemble de l'équipage durant l'intervention.

Il est également possible de devenir instructeur et donc de s'occuper de la formation des futurs secouristes ambulanciers.

Les principaux attraits du métier d'ambulancier

La profession de conducteur ambulancier est parfaite pour les personnes qui sont passionnées de conduite, nourrissent de l'intérêt pour le secteur sanitaire et recherchent un travail qui leur permette d'apporter de l'aide.

Le métier d'ambulancier est loin d'être facile. Les rythmes sont souvent frénétiques et stressants, et il faut être en parfaite forme physique et psychique pour toujours être attentif et prudent au volant, rester calme et garder son sang-froid dans les situations d'urgence.

Il s'agit d'un travail à grande responsabilité : le secouriste ambulancier est responsable du véhicule de secours, de son entretien et de son efficacité, de la sécurité de l'équipage et du patient qu'il transporte, mais aussi de la sécurité de toutes les personnes qui se trouvent sur la route.

La rémunération d'un ambulancier varie en fonction de l'établissement pour lequel il travaille, de ses qualifications et de son expérience, mais il s'agit généralement d'une profession bien rémunérée.

Recevez les offres par email !
Recevez toutes les nouvelles offres d'emploi pour : Ambulancier
Service gratuit. Vous pouvez annuler les alertes emails quand vous le souhaitez.