Devenir agronome - Compétences, tâches et Formation

Que fait un agronome ? Définition et fiche métier

Agronome - fiche métier, définition et description de poste

L'agronome est un expert des méthodes et techniques scientifiques qui améliorent l'agriculture. Il dispose d'une formation spécifique en matières agricoles : l'agronome étudie les plantes, le sol, les techniques agricoles et l'environnement rural et urbain.

Il s'agit donc d'un profil professionnel multidisciplinaire, qui peut se charger d'un grand nombre d'activités différentes dans les domaines agricole, forestier et zootechnique, mais aussi paysager et des espaces verts ornementaux.

Que fait donc l'agronome ?

Il étudie par exemple comment améliorer les productions agricoles et les processus de transformation agroalimentaire, il s'occupe de la culture potagère (en champ, en serre, en culture hydroponique, etc.) destinés à l'industrie alimentaire, il gère les plans d'ensemencement, choisit les techniques d'irrigation et planifie la récolte. Il évalue les aspects économiques et l'impact des cultures sur l'environnement, fournit ses conseils dans le domaine des transformations alimentaires et de la commercialisation des produits.

Il offre des services professionnels pour l'agriculture, mais ses activités touchent aussi la sylviculture et les espaces verts urbains : il s'occupe de l'abattement et du remplacement des arbres, il est expert dans la prévention et le soin des maladies des arbres et arbustes, il dirige la gestion paysagère des parcs et jardins publics et privés et conçoit les espaces verts.

Un agronome peut également gérer des élevages, planifier les productions animalières industrielles et travailler dans le cadre des entreprises zootechniques qui s'occupent de la commercialisation de produits d'origine animale, d'entreprises animalières, de vénerie et de l'aquaculture.

Agronome - compétences clés

En général, grâce à ses compétences dans le domaine agricole, forestier et écologique, un agronome sait comment intervenir sur l'environnement pour le rendre plus productif, le défendre et le valoriser. Il peut donc travailler au développement de produits phytosanitaires, fertilisants et biopesticides, vérifier l'utilisation des pesticides et du lisier pour éviter les contaminations, ou mettre en œuvre des systèmes de protection contre l'érosion du terrain et la pollution des nappes phréatiques, afin de récupérer des écosystèmes agricoles et forestiers, ainsi que pour conserver et valoriser la biodiversité végétale, animale et des microorganismes d'un environnement.

Il intervient également dans les certifications de qualité et les analyses des productions végétales, animales et forestières : l'agronome s'occupe par exemple de contrôler la qualité génétique des produits alimentaires, aussi bien pour les animaux que pour les hommes, en particulier pour vérifier la traçabilité des organismes génétiquement modifiés (OGM) dans la filière alimentaire.

Le profil de l'agronome est également souvent demandé pour recouvrir le rôle de technicien commercial pour la vente, le conseil et l'assistance dans le domaine des produits pour l'agriculture professionnelle, par exemple pour les entreprises de production et commercialisation de moyens techniques pour l'agriculture, de fourrage, de fertilisants et de produits agrochimiques.

L'agronome trouve du travail dans les entreprises agricoles, forestières et zootechniques, les coopératives et consortiums agricoles, mais aussi dans l'industrie alimentaire et agroalimentaire, dans le domaine de la planification territoriale (rurale et urbaine) et dans la gestion des parcs et jardins, dans les pépinières ou dans les bureaux techniques ainsi que dans l'administration publique. Il travaille comme employé ou en qualité de conseiller indépendant.

Pour ce qui est du lieu de travail, selon le secteur dans lequel un agronome se spécialise (entreprises agricoles, de floriculture, zootechniques, forestières), une grande partie de ses activités peuvent se dérouler directement en extérieur, dans les champs, en contact étroit avec les agriculteurs, les plantes et les animaux, ou en intérieur, pour effectuer des études et recherches dans un laboratoire d'analyse. Les saisons peuvent influencer grandement le travail, puisque le travail dans les champs tend à se concentrer sur quelques mois.

Les heures de travail d'un agronome dépendent de ses fonctions, mais elles sont généralement plus régulières quand il exerce des activités de laboratoire et plus flexibles quand il travaille sur le terrain et s'occupe directement de la gestion d'une entreprise.

Autres noms pour cette profession : Technicien Agricole

Ne ratez plus aucune opportunité d'emploi !
Inscrivez votre adresse e-mail et recevez les dernières offres pour : Agronome
Service gratuit. Vous pouvez annuler les alertes emails quand vous le souhaitez.

Agronome - Tâches et responsabilités

Agronome - tâches et responsabilités

Les principales responsabilités d'un agronome sont les suivantes :

  • Développement et gestion de programmes d'amélioration et de valorisation des cultures
  • Conception et direction d'ouvrages de transformation foncière, agricole et forestière
  • Planification et gestion de la production des entreprises agricoles, potagères, zootechniques et agroalimentaires
  • Interventions de soin des plantes et gestion des espaces verts (au niveau agricole, forestier ou urbain)
  • Analyse de laboratoire de plantes et produits agroalimentaires
  • Certifications de qualité dans le domaine agricole, agroalimentaire, zootechnique, forestier et environnemental
  • Protection de la durabilité, de la sécurité et de la qualité de l'environnement
  • Programmation d'interventions de planification territoriale, dans le respect des normes en vigueur
  • Conception paysagère
  • Conseils et gestion et technique pour les entreprises et organismes
  • Commercialisation de produits pour l'agriculture professionnelle

Comment devenir agronome - Formation

Formation Agronome

Pour devenir agronome il est fondamental de disposer d'un diplôme ou d'une maîtrise en sciences de la terre et de l'environnement ou en sciences et techniques de la nutrition et de l'alimentation, sciences de l'environnement, sciences et technologies de l'agriculture, de l'alimentation et de l'environnement, biotechnologies alimentaires, biotechnologie des plantes, médecine vétérinaire. Parmi les matières qui sont étudiées lors du parcours d'un agronome figurent l'agriculture, la zootechnie, les sciences forestières, la génétique des plantes, la météorologie, la phytopathologie, la botanique, la chimie et la biochimie, l'hydraulique. Des connaissances en estimation rurale, constructions agricoles et droit agricole sont également importantes.

Selon les normes en vigueur dans les différents pays, une habilitation ou l'inscription à des ordres professionnels spécifiques pourraient s'avérer nécessaires pour être admis à l'exercice de la profession.

Compétences et qualifications

Les principales compétences et habiletés demandées à l'agronome sont les suivantes :

  • Compétences et technologies agraires
  • Connaissance des processus de la filière agro-alimentaire
  • Capacités d'organisation et de conception
  • Habileté en gestion et commerce
  • Connaissance de la législation en vigueur dans le domaine agro-technique
  • Capacité de rédiger des rapports techniques
  • Connaissance et utilisation des instruments de laboratoire (pour les analyses chimiques, physiques et biologiques)
  • Capacité de communication

Quels sont les objectifs de carrière d'un agronome ?

Évolution de carrière - Agronome

Les perspectives de carrière d'un agronome qui fait preuve de préparation technique et de compétences en conception voient le passage du rôle de consultant ou employé à des rôles de dirigeant, comme le responsable de la production, jusqu'à la gestion d'entreprises agricoles, pépinières et entreprises zootechniques. Dans ce cas, les connaissances en agriculture doivent être associées à des capacités d'analyse opérationnelle, de planification financière et d'entreprise, comptabilité.

Faire carrière comme agronome peut également entendre une spécialisation, par exemple en se consacrant à l'amélioration des processus et pratiques agricoles comme l'ensemencement, la récolte, l'irrigation ; approfondir le thème du développement durable et de l'agriculture biologique, et donc aider les cultivateurs et éleveurs à identifier les techniques de culture à la fois rentables du point de vue économique et du point de vue de l'environnement. Un agronome peut également devenir chercheur scientifique et se concentrer à l'étude de la productivité, de la génétique des cultures ou des méthodes de conservation des produits agro-alimentaires. Il peut aussi se spécialiser dans la protection de l'environnement, en étudiant les interventions visant à garantir la conservation du sol, afin de lutter contre la désertification, l'érosion du sol et la pollution.

Enfin, un agronome embauché comme technicien commercial, représentant ou vendeur dans le domaine agricole peut entreprendre une carrière dans le commerce et les ventes.

Les principaux attraits du métier d'agronome

La possibilité de travailler avec et pour l'environnement est l'une des principales motivations qui poussent à entreprendre la carrière d'agronome. C'est une profession indiquée pour ceux qui recherchent un travail varié et dynamique, loin de la routine d'un bureau : de nombreuses activités de l'agronome peuvent être exercées en extérieur, au contact des plantes et des animaux. De plus, les possibilités de travail couvrent des domaines variés, de l'agriculture à l'élevage, de l'industrie agro-alimentaire à la planification territoriale, et cela permet aux agronomes d'utiliser leurs compétences dans un grand nombre de contextes.

Recevez les offres par email !
Recevez toutes les nouvelles offres d'emploi pour : Agronome
Service gratuit. Vous pouvez annuler les alertes emails quand vous le souhaitez.