Ingénieur biomédical - Fiche métier : tâches, compétences et formation

Ingénieur biomédical - Définition et fiche métier

Ingénieur Biomédical - fiche métier, définition et description de poste

L'ingénieur biomédical applique les technologies et méthodologies de l'ingénierie aux problèmes d'ordre médical et biologique, afin d'améliorer le soin des patients et de développer le potentiel de la médecine.

Que fait donc un ingénieur biomédical ?

L'ingénieur biomédical (Biomedical engineer en anglais) utilise des méthodes d'ingénierie, des modèles mathématiques et des programmes informatiques afin de rechercher, concevoir et développer une grande variété de matériaux, procédures, instruments et équipements biomédicaux.

L'ingénieur biomédical peut par exemple créer des organes artificiels, prothèses et aides pour les personnes handicapées, biomatériaux pour l'ingénierie des tissus, machines pour le diagnostic clinique, modèles pour l'étude des systèmes biologiques en conditions normales ou pathologiques, instruments pour la chirurgie assistée par ordinateur (CAS, Computer-Aided Surgery).

Le développement de ces technologies et appareils se base sur la recherche, la création de prototypes, les expérimentations, analyses, tests d'efficacité et de sécurité, contrôles qualité. L'ingénieur biochimique s'occupe de tout cela, en travaillant en équipe avec des scientifiques, ingénieurs, chimistes, techniciens, médecins et le personnel sanitaire.

Mais ce n'est pas tout :

Ingénieur Biomédical - compétences clés

L'ingénieur biomédical travaille aussi souvent avec les utilisateurs de la technologie qu'ils ont conçue, afin de recueillir les retours des patients et thérapeutes et d'apporter les modifications et améliorations nécessaires pour perfectionner les produits développés. L'ingénieur biomédical s'occupe également de la faisabilité des solutions qu'il conçoit : il collabore donc avec les techniciens et les producteurs afin de réaliser des plans de faisabilité technique et économique, et de s'assurer de la rentabilité de ce qu'il a conçu.

Toutefois, les fonctions de l'ingénieur biomédical ne se limitent pas à la recherche et au développement : elles comprennent également l'installation, l'entretien et la réparation des machines et instruments biomédicaux, ainsi que la production de la documentation technique telle que les manuels et les rapports.

Il peut en outre s'occuper de former le personnel amené à utiliser les nouveaux appareils.

Enfin, une partie importante du travail de l'ingénieur biomédical est le partage des connaissances, afin de permettre le développement scientifique et technologique. Il présente et partage les résultats avec ses collègues, les chercheurs, les techniciens et l'opinion publique, en participant par exemple à des conférences et cours, et reste en même temps à jour sur les résultats obtenus par les autres groupes de recherche et développement dans le domaine biomédical.

Quels sont les débouchés professionnels ?

L'ingénieur biomédical travaille pour les hôpitaux, instituts sanitaires, laboratoires cliniques, centres de recherche et de développement (R&D), les entreprises qui produisent des appareils médicaux et instruments de diagnostic, des laboratoires pharmaceutiques, des universités.

L'environnement de travail peut être un bureau, un laboratoire, une clinique, ou un ensemble de ceux-ci, selon les fonctions effectives de l'ingénieur biomédical. Il peut lui être demandé de faire des déplacements, par exemple pour rencontrer les partenaires, clients et utilisateurs, ou pour installer, mettre à jour ou réparer des appareils biomédicaux.

Les heures de travail d'un ingénieur biomédical sont généralement celles d'un temps plein traditionnel, mais il peut être amené à faire des heures supplémentaires pour respecter les échéances des recherches et projets.

Ne ratez plus aucune opportunité d'emploi !
Inscrivez votre adresse e-mail et recevez les dernières offres pour : Ingénieur Biomédical
Service gratuit. Vous pouvez annuler les alertes emails quand vous le souhaitez.

Ingénieur biomédical - Tâches et responsabilités

Ingénieur Biomédical - tâches et responsabilités

Les fonctions d'un ingénieur biomédical sont les suivantes :

  • Étudier et concevoir des matériaux, instruments et technologies biomédicaux
  • Développer et mettre en œuvre de nouvelles procédures biomédicales
  • Installer, réparer et veiller à l'entretien de l'équipement biomédical
  • Tester la sécurité et l'efficacité des technologies biomédicales
  • Former le personnel quant au fonctionnement, à l'utilisation et à l'entretien des instruments biomédicaux
  • Collaborer avec les scientifiques, techniciens et médecins afin de développer des solutions d'ingénierie aux problèmes médicaux et biologiques
  • Rédiger la documentation technique (rapports, manuels, etc.)
  • Présenter et partager les résultats de son travail

Comment devenir ingénieur biomédical ? Formation et exigences requises

Formation Ingénieur Biomédical

La formation requise pour devenir ingénieur biomédical est de type académique : il faut un diplôme en ingénierie biomédicale ou d'autres domaines de l'ingénierie (comme l'ingénierie mécanique, mécatronique ou chimique), ou en médecine, chimie, biotechnologie, à compléter par une spécialisation dans le domaine biomédical.

Cela permet d'approfondir les connaissances dans des matières telles que la biologie, chimie, physique, mathématiques, anatomie et physiologie, informatique, biomécanique, ingénierie génétique, sciences des matériaux.

La formation d'un ingénieur biomédical est donc très complexe : il faut beaucoup de travail pour obtenir les qualifications nécessaires et trouver un emploi dans le secteur biomédical.

De plus, les compétences doivent toujours être mises à jour : les évolutions sont continuelles, grâce à la découverte de nouveaux matériaux qui modifient et développent le potentiel de la biomédecine.

Selon les normes en vigueur dans les différents pays, il pourrait être demandé de passer un examen et d'obtenir une habilitation pour exercer la profession d'ingénieur biomédical.

Compétences d'un ingénieur biomédical

Des capacités et compétences spécifiques sont nécessaires pour exercer au mieux le métier d'ingénieur biomédical.

Les voici :

  • Connaissance du fonctionnement des systèmes biologiques
  • Compétences dans l'étude et la recherche de matériaux innovants et biocompatibles
  • Capacité de concevoir et développer des instruments et appareils biomédicaux
  • Compétences dans l'analyse et l'essai des prototypes de dispositifs de diagnostic, thérapeutiques et de rééducation
  • Capacité de travailler en groupe
  • Capacités de communication
  • Disponibilité à la mise à jour

Ingénieur biomédical – Débouchés et carrière

Évolution de carrière - Ingénieur Biomédical

La carrière d'un ingénieur biomédical commence souvent par des postes junior, pour passer ensuite à des postes à plus de responsabilité au fur et à mesure que l'expérience augmente.

En tant qu'ingénieur biomédical senior il peut ensuite avoir un rôle de coordination de groupes de recherche, par exemple en tant que responsable de projet, et gérer une équipe d'ingénieurs, techniciens et chercheurs.

Il existe de nombreuses possibilités de carrière, diversifiées en fonction du domaine de spécialisation : les prothèses, la nanotechnologie biomédicale, l'ingénierie des matériaux biomédicaux, l'ingénierie de la rééducation, le diagnostic par l'imagerie (imagerie biomédicale, comme la radiologie) et d'autres encore.

Certains ingénieurs biomédicaux préfèrent exploiter leurs connaissances dans d'autres domaines, comme le commerce et la vente de matériel et instruments biomédicaux, le conseil ou l'enseignement.

Les principaux attraits du métier d'ingénieur biomédical

Travailler comme ingénieur biomédical est un excellent choix pour ceux qui sont passionnés de science, technologie et médecine, et qui souhaitent exploiter leurs connaissances pour améliorer la vie des personnes.

Un ingénieur biomédical peut en effet, grâce à son travail, jouer un rôle fondamental pour améliorer la santé des patients, en recevant de grandes satisfactions personnelles et professionnelles.

La bioingénierie est un domaine dont les perspectives de croissance sont optimales : la dépense sanitaire augmente constamment, et le vieillissement général de la population pousse la demande d'équipement et instruments biomédicaux avancés.

De plus, le développement technologique augmente de jour en jour les possibilités de la biomédecine, permettant de créer des appareils de plus en plus performants. L'application de l'impression en 3D dans le secteur biomédical, pour la conception de nouvelles prothèses et organes artificiels, en est la preuve.

La demande en ingénieurs biomédicaux est donc croissante, tout comme la rémunération, puisque les salaires, qui étaient déjà compétitifs, tendent à augmenter suite à la grande demande de la part des entreprises.

Recevez les offres par email !
Recevez toutes les nouvelles offres d'emploi pour : Ingénieur Biomédical
Service gratuit. Vous pouvez annuler les alertes emails quand vous le souhaitez.